Bambous

Cette toile est dans la logique (pour le peu qu’elle existe dans l’Art) de la précédente (Forêt de bouleaux dans un ciel d’automne) c’est-à-dire une évolution vers la couleur.  

Cette fois le café est laissé de côté et le travail porte essentiellement sur la maîtrise des couleurs bleues et vertes. Le choix de ces couleurs ajoutées aux jaunes et ors des bambous, les « coulées/soufflées » d’encres blanches tentent d’éloigner la toile d’une représentation figurative trop conventionnelle. 

L’intérêt supplémentaire de cette toile est qu’elle représente le bosquet de bambous que j’aperçois depuis la fenêtre de mon atelier. C’est une de mes façons de partager avec mon public un peu de mon intimité créatrice sans lui en dévoiler cependant la totalité.

Contenu protégé