Portrait de famille

Combien de familles peuvent se vanter d’avoir eu un parcours linéaire, sans accrocs, sans accident de la vie ? J’espère sincèrement qu’il y en a beaucoup mais ma famille n’en fait pas partie.
Père de deux enfants, notre couple a dû faire face à des hauts et des bas au gré des errances, des déchirures et des espoirs déçus.
Ce tableau symbolise cette période de 20 ans durant laquelle notre famille a cherché sa résilience.
J’y partage avec le spectateur ma profonde tristesse en la plaçant au milieu d’un cadre rond accroché sur un mur recouvert d’un papier peint en décomposition, comme le temps qui passe et détruit tout.
La famille est représentée dans une composition très classique.
Les positions des bras, des mains sont autant de signes pour interpréter les relations au sein du groupe. Les  personnages sont construits, presque sculptés, à l’aide de papier mélangé à du gesso.
Cela leur donne un aspect presque grotesque, comme des marionnettes en papier maché. Elles sont figées, pétrifiées,
comme momifiées face aux malheurs qui les frappe.
Le fond qui représente les mines de charbon de mon Nord d’origine ajoute à la morosité ambiante.

Contenu protégé